21 Janvier 2021 – Journée de mobilisation et de grève dans les établissements du sanitaire, du médico-social et le social / public & privé

Temps de lecture : 2 minutes

Salarié·e·s, étudiant·e·s, retraité·e·s et usagers·e·s. Uni·es pour obtenir la reconnaissance, le respect et un service de qualité !

Les professionnel.le.s ainsi que les étudiant.e.s, retraité.e.s et usagér.e.s des établissements et services de Santé, de l’enfance, de la Psychiatrie, du Handicap ou pour personnes âgées dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels, ainsi que les difficultés d’accueil et de prise en charge pour l’ensemble de la population.

Malgré le dévouement des personnels, des stagiaires et étudiant.e.s, la situation s’aggrave avec l’actuelle pandémie qui entraîne un surcroît d’activité à gérer en plus du suivi quotidien et classique des résident.e.s et patient.e.s.

Les personnels et les étudiant.e.s sont épuisé.e.s et en colère par le manque de lits, de lieux d’accueil et de professionnel.le.s en nombre suffisant. Elles et ils dénoncent la surcharge de travail, l’impossibilité de prendre leurs droits à la formation, leurs temps de repos et de congés.

Les retraité.e.s et usagèr.e.s de ces secteurs d’activités sont excédé.e.s par les délais d’attentes, l’éloignement et le manque de structures pour les accueillir. Elles et ils constatent une prise en charge se détériorant, induisant des restes à charge qui pèsent sur leur budget.

Notre Système de Santé et de Protection Sociale c’est l’affaire de nous toutes et tous !

Les régulières annonces faites par le ministère des Solidarités et de la Santé et le gouvernement, d’un système de Santé qui “tient bon”, font fi des exigences de faire des millions d’économie à travers la loi de financement de Sécurité Sociale 2021, synonyme de sacrifice pour nous toutes et tous.

Cette loi (LFSS) instaure. entre autres, une inégalité de traitement et de rémunération des professionnel.le.s totalement injuste, un forfait “patient urgence” de 18 € à payer par les personnes se rendant aux urgences et non suivi d’une admission pour hospitalisation… Quelques exemples qui démontrent que la politique gouvernementale continue de mépriser les revendications tant des personnels et retraité.e.s que des usagèr.e.s.

Détermininé.e.s et Uni .e.s, étudiant.e.s, salarié.e.s, retraité.e.s et usagèr.e.s
Toutes et tous ensemble mobilisé.e.s le 21 janvier dans les établissements et dans les initiatives proposées par la CGT.

La CGT Santé et Action Sociale

Restez informés


À propos

Pièces-jointes :
graphique-femmes-confinement-03.png Télécharger

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *