[Podcast Ép. 18] Billet 🔊 : Court-termisme et courtes vues font bon mĂ©nage

Pour en savoir plus


Temps de lecture : 4 minutes

Fallait-il, faudra-t-il confiner une troisième fois ? La question n’a pas cessĂ© d’ĂŞtre dĂ©battue et elle le sera encore durant ces prochains jours depuis les annonces du Premier ministre venu nous annoncer que le monarque avait in extremis repoussĂ© cette Ă©chĂ©ance.

 

Au risque de se fâcher avec les mĂ©decins et les scientifiques, Emmanuel Macron nous rappelle que cette crise sanitaire est d’abord une question politique, et que ce qui pourrait sembler de bon sens scientifiquement, n’est pas fatalement l’option retenue. Parce qu’un troisième confinement imposĂ© Ă  une population qui n’en peut plus, dont les jeunes sont en souffrance, serait sans doute socialement inacceptable quoi qu’en disent les sondages.

Parce que les citoyens n’en peuvent plus d’ĂŞtre privĂ©s de libertĂ© et de n’avoir aucun horizon ou perspectives. Parce qu’ils ne sont pas prĂŞts Ă  se reconfiner sans demander des comptes Ă  un gouvernement qui, Ă  chaque Ă©tape de cette pandĂ©mie, a Ă©chouĂ© Ă  les protĂ©ger. L’Ă©tape actuelle ouverte avec la vaccination n’Ă©chappe pas Ă  la règle.

Quand on vaccine un demi-million de Britanniques en une journĂ©e, le gouvernement Macron se glorifie de quelques dizaines de milliers. Chacun peut se demander ce qu’il ferait s’il ou elle Ă©tait aux affaires en pareil cas. Et du coup ressentir une minute de compassion pour la triplette Macron-Castex-VĂ©ran. Mais une minute pas plus. Car il ne suffit plus de nous dire « on fait tout ce qu’on peut Â» pour ĂŞtre dĂ©douanĂ©s des responsabilitĂ©s.

Cette pandĂ©mie est d’abord l’impasse du libĂ©ralisme Ă©conomique. Un système Ă©conomique et politique qui a fragilisĂ© tous les services de santĂ© publique, les potentiels de recherche publique comme privĂ©e comme on le voit chez Sanofi. Depuis le dĂ©but, tout ce qui nous est imposĂ©, l’est Ă  cause de « pĂ©nurie Â». Une pĂ©nurie organisĂ©e, un risque calculĂ©. On dit que gouverner, c’est prĂ©voir, mais que peut-on prĂ©voir Ă  l’horizon de la micro seconde d’un placement boursier ? HĂ©las, le court-termisme s’accommode parfaitement de courtes vues.

Ce gouvernement porte la responsabilitĂ© de ne pas choisir d’avoir de vraies marges de manĹ“uvre. Sa politique nĂ©olibĂ©rale ne peut que nous conduire Ă  ĂŞtre ballotĂ©s, chahutĂ©s par des impondĂ©rables, des accidents, des catastrophes. Et si c’est vrai pour la santĂ©, ça l’est aussi pour l’environnement et le rĂ©chauffement climatique. Cette politique nous fragilise car elle nous prive du meilleur de ce que les sciences et techniques, de ce que la connaissance pourraient nous apporter.

Emmanuel Macron et ses soutiens ne sont pas du tout prĂŞts Ă  faire de la santĂ© un bien public Ă©chappant aux lois du marchĂ©. Ainsi, ces vaccins sur lesquels les Big pharma spĂ©culent aujourd’hui devraient ĂŞtre saisis par la puissance publique pour ĂŞtre mis au service des populations.

 La progression de l’Ă©pidĂ©mie, l’arrivĂ©e de trois variants plus contagieux interviennent au moment oĂą justement l’humanitĂ© pourrait disposer de plusieurs vaccins. Mais ces vaccins sont au main du marchĂ© alors que leurs dĂ©veloppements ont Ă©tĂ© permis grâce aux milliards d’euros ou de dollars avancĂ©s par les Nations les plus riches et ils ne bĂ©nĂ©ficient qu’Ă  une dizaine d’États dont plusieurs europĂ©ens qui concentrent 95 % des individus vaccinĂ©s.

 Guerre au virus quoi qu’il en coĂ»te ? Vraiment ? Alors plutĂ´t que de jouer avec les nerfs et la santĂ© des populations, les États, l’Europe devraient mettre ces vaccins dans le domaine public. Des voix se lèvent aujourd’hui pour nous dire que nous allons devoir vivre longtemps avec ce virus qui ne va pas se contenter de faire un tour du globe et disparaĂ®tre. Les vaccins restent les seules options… Et ce qu’il en coĂ»tera n’est rien comparĂ© Ă  ce qui nous sera Ă©pargnĂ©.

 

Par FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

Notre billet audio de la semaine est Ă©galement Ă  retrouver sur Notre blog mediapart

 

Depuis fĂ©vrier 2020 vous pouvez vous abonner à Cadres Infos, le podcast des IngĂ©s Cadres Techs CGT, produit par l’Ugict CGT sur :

http://ugict.cgt.fr/arte

http://ugict.cgt.fr/spotify

http://ugict.cgt.fr/deezer 

http://ugict.cgt.fr/apple

Restez informés


Ă€ propos

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *