Retraites : la bataille sociale (Rencontres d’Options le 12 mai 2022)

  12 mai 2022  - 09:00
Visuel de Couverture des Rencontres Options avec coquelicot

Pour en savoir plus


Temps de lecture : 2 minutes

Le 12 mai 2022, à Montreuil, venez vous informer et débattre sur l’avenir de la bataille sociale des retraites. Ouvert à toutes et tous, sur inscription.

 Nul ne s’y trompe la réforme des retraites est la clef de voûte du devenir de notre système de Sécurité sociale. Dans sa conception historique la Sécu protège les travailleurs contre tous les risques de l’existence. Ces derniers sont couverts par des garanties et le financement est appelé à hauteur nécessaire pour honorer les engagements.

Les dernières réformes des retraites introduites veulent  inverser cette logique : âge de départ, niveaux des pensions ne sont plus garantis et deviennent des variables d’ajustement. L’accroissement des ressources financières pour accompagner les gains d’espérances de vie et l’accroissement du nombre de retraités devient une question tabou.

Au final, loin de protéger les travailleurs des aléas sanitaires, sociaux et économiques, la Sécurité sociale se verrait condamner  à répercuter les crises sur celles et ceux qu’elle avait vocation à protéger en redistribuant la pénurie entre composantes du salariat, chacun devenant l’infortuné ou le privilégié de l’autre.

Cette journée se déroulera avec trois grands axes :

1/ En Europe et dans les pays de l’OCDE, quelles sont les évolutions des âges légaux et effectifs de départ en retraite ? Quels ont été les impacts sur les équilibres financiers des régimes ? Et sur le niveau des pensions ?

2/ En quoi les systèmes d’épargne retraite sont-ils des illusions ? Pourquoi la solution de la capitalisation est-elle une impasse financière et sociale ?

3/ Comment et pourquoi peut-on financer les retraites par répartition ? Pour quel âge de départ en retraite ? Avec quel niveau de pension ?

L’inscription est obligatoire. Le repas du midi se fera sur place. L’accueil est à 9h.

Cette journée sera également l’occasion de découvrir la nouvelle formule d’Options, la revue trimestrielle consacrée justement au sujet des retraites pour son numéro de lancement.

 

Inscription en ligne ⇒

 

Planning de la journée 

9 h : Accueil et introduction 

 9h30 à 10h45  : Table ronde 1: Les retraites en Europe

En Europe et dans les pays de l’OCDE, quelles sont les évolutions des âges légaux et effectifs de départ en retraite ? Parallèlement, comment ont évolués  les niveaux des pensions et les équilibres financiers des régimes de retraite et sociaux (invalidité, incapacité de travail, chômage, maladie) ?

Avec la participation d’Antoine Rémond (Directeur adjoint Centre Etudes & Prospective, Groupe Alpha) de Frédéric BOCCARA (Economiste, CGT INSEE), et  de Monika Queisser (cheffe de la division de politique sociale à l’OCDE )

11 h à 12h30 : Table ronde 2 : Répartition ou capitalisation?

Que peut-on attendre des systèmes d’épargne retraite ? Quels en sont les impasses et les illusions ?

Avec la participation de Sabine Montagne (directrice de recherche au CNRS, université Paris 9 Dauphine), Sylvie Durand (Secrétaire nationale de l’UGICT-CGT), et un.e représentant.e de Generali (sous réserve)

 14h à 15h30 : Table ronde 3 : Comment financer les retraites par répartition ?

Comment et pourquoi peut-on financer les retraites par répartition ? Pour quel âge de départ en retraite ? Avec quel niveau de pension ?

Avec la participation de Dominique Libault, président du Haut Conseil au financement de la protection sociale, Michaël Zemmour (Economiste, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Pierre-Yves Chanu, CGT, membre du Conseil d’Orientation des Retraites et du Haut Conseil au financement de la protection sociale

15h30 Conclusions  : Sophie Binet, secrétaire générale de l’Ugict-CGT

 

 

S’abonner à la revue Options ou se procurer un numéro

Téléchargement

Restez informés


À propos

Pièces-jointes :

Voir aussi

3 réactions

  1. Bonjour
    Concernant la journée du 12 mai, pourquoi ne pas en faire profiter davantage de personnes par le biais d’une visio conférence? Je ne pourrais pas me rendre à Montreuil, ce serait une autre manière de participer à cette journée forte intéressante
    Ce n’est qu’une suggestion mais elle vaut la peine d’être exprimée

  2. entièrement d’accord avec cette proposition. Qui plus est, à l’heure où l’on souffre de plus en plus d’une démocratie en chute libre ce serait un signe marquant de ce qui différencie l’UGICT-CGT d’autres syndicats purement élitistes

  3. Je me joins à la demande de pouvoir y assister en visio car je ne peux pas venir de Montpellier pour assister à cette journée sur une thématique essentielle pour nous préparer vis à vis de la “promesse” électorale de Macron de passer à 65 ans l’âge de départ à la retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *