Salaires-Emplois : Un couple dynamique – Options 664

Temps de lecture : < 1 minute

La pandémie n’a interrompu ni les logiques économiques des directions d’entreprise ni leurs façons de faire.
Mais elle a modifié de façon paradoxale les termes de la contre-offensive syndicale et ceux de l’intervention des salariés.
Ainsi les salariés de chez Ernst & Young et associés ont fait leurs comptes et rendu publiques leurs revendications, face à une dégringolade salariale qui passe mal. Une première dans cette multinationale de l’audit et du conseil en stratégie, l’une des quatre plus grandes sociétés sur ce marché.
D’autres conflits se mènent pour refuser ce choix biaisé, présenté par les gouvernements de ces dernières décennies comme inévitable.
C’est que les politiques de baisse de ce que les employeurs qualifient de « charges », n’ont tenu aucune de leurs promesses sur la santé de l’emploi.

Les numéros d’Options sont mis en ligne 3 mois après leur parution en archives numériques libres d’accès.  

Téléchargement

À propos

Pièces-jointes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *