[Podcast Ép. 43] Billet 🔊 : Sortir les salaires de l’ornière du low-cost

Pour en savoir plus


Temps de lecture : 4 minutes

Tout pousse en cette pĂ©riode Ă  reposer la question des salaires. Et ce n’est pas par simple habitude que les organisations syndicales qui appellent Ă  la mobilisation et Ă  la grève le 5 octobre ont placĂ© les salaires en tĂŞte de leurs exigences. C’est qu’il est urgent de dĂ©verrouiller les fiches de paie. Car la croissance Ă©conomique est lĂ  et la profitabilitĂ© des entreprises soutenues par les mesures du « quoi qu’il en coĂ»te Â» est de retour. L’Insee n’annonce-t-il pas pour le deuxième trimestre 35,4 % de taux de marge des entreprises ? Ces chiffres sont inĂ©dits depuis plusieurs dĂ©cennies et sont par ailleurs confirmĂ©s par les 60 milliards d’euros de profits rĂ©alisĂ©s au premier trimestre par les entreprises du CAC40.

 

 

 

Dans ce contexte de reprise, gouvernement et patronat ont quelque peu saturĂ© l’actualitĂ© sociale de la rentrĂ©e en se chamaillant avec des sabres de bois sur les salaires. On a vu Bruno Le Maire tenter de dĂ©border Geoffroy Roux de BĂ©zieux sur sa gauche en dĂ©clarant Ă  l’universitĂ© d’Ă©tĂ© du Medef que le « Â travail doit payer  Â». Et pas plus tard que ces derniers jours, c’est la ministre du Travail qui en rajoutait une louche en demandant que les branches professionnelles dont les salaires dĂ©marrent encore sous le SMIC se mettent en règle. Injonctions vaines et creuses alors mĂŞme que depuis des annĂ©es des centaines de milliers de travailleuses et de travailleurs sont toujours payĂ©s sous le SMIC. Un SMIC auquel le gouvernement refuse toujours de donner un sĂ©rieux coup de pouce.

S’ils s’Ă©charpent mollement sur les salaires, l’exĂ©cutif et le Medef s’accordent en revanche Ă  promouvoir intĂ©ressement, participation, Ă©pargne salariale, primes, actionnariat salariĂ©… Bref parler de tout, sauf du salaire. Ou alors, ils ne veulent entendre parler que du salaire net et s’accordent lĂ -aussi pour Ă©tendre les exonĂ©rations sociales et fiscales. Ce faisant, ils siphonnent allègrement les recettes de notre système social et transforment le Smic en « plancher collant Â».

Le gouvernement a beau jeu d’exhorter les entreprises Ă  augmenter les salaires quand il se refuse Ă  augmenter le SMIC, au-delĂ  de la revalorisation automatique en raison d’une inflation supĂ©rieure Ă  2 % au 1er octobre. Et quand il persiste dans son refus de dĂ©geler le point d’indice des fonctionnaires. Un SMIC insuffisant pour vivre, pour les travailleuses et travailleurs de la première ou de la deuxième ligne. Un SMIC qui tire les grilles de salaires du privĂ© comme du public vers le bas pour toutes et tous.

La question salariale ne saurait se rĂ©sumer aux bas salaires pas plus qu’elle ne concernerait que les salariĂ©s sans qualifications comme on l’a vu encore ce week-end avec la grève des sages-femmes qui revendiquent elles aussi d’ĂŞtre mieux reconnues pour leurs compĂ©tences, leurs responsabilitĂ©s, leur rĂ´le social. On voit aussi Ă  quel point les bas salaires cumulĂ©s Ă  des conditions de travail difficiles peuvent nuire Ă  l’attractivitĂ© de mĂ©tiers essentiels Ă  nos vies.

« Une hausse des salaires remplirait mĂ©caniquement, via la fiscalitĂ© et les cotisations, les caisses de l’État et la protection sociale  Â», plaide la CGT qui rappelle que les salaires sont aussi « un levier de croissance alors que la consommation reprĂ©sente plus de 50 % du PIB  Â». Dans un tel contexte Ă©conomique plus favorable, alors que le sentiment d’injustice, de dĂ©classement est largement partagĂ©, on ne peut plus se contenter de saupoudrage, de mesures cosmĂ©tiques. Il faut sortir les salaires de l’ornière du low-cost, faute de quoi, le monde d’après perpĂ©tuera celui d’avant.

 

Par FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

Notre billet audio de la semaine est Ă©galement Ă  retrouver sur Notre blog mediapart

Depuis fĂ©vrier 2020 vous pouvez vous abonner à Cadres Infos, le podcast des IngĂ©s Cadres Techs CGT, produit par l’Ugict CGT sur :

http://ugict.cgt.fr/arte

http://ugict.cgt.fr/spotify

http://ugict.cgt.fr/deezer 

http://ugict.cgt.fr/apple

Restez informés


Ă€ propos

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *