[Décryptage] Travailler au temps du Covid-19 : les inégalités femmes-hommes en chiffres

cadre-ordi-jeune-encadrement-statut

Pour en savoir plus


Temps de lecture : < 1 minute
Rachel Silvera, Économiste, maîtresse de conférences, co-directrice du réseau MAGE, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières et Louis Erb Chargé d’études conditions de travail et santé à la Dares, Doctorant, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) interviewent Sophie Binet, co SG de l’Ugict-CGT dans cet article publié sur The Conversation France qui lie “L’expertise universitaire, l’exigence journalistique

 

Les femmes occupent majoritairement les métiers en contact avec le public et ont de fait été davantage exposées aux risques de contamination depuis le début de la crise sanitaire. De plus, elles ont aussi subi une hausse de la charge de travail pendant le confinement, tandis que la fermeture des écoles s’est traduite pour 43 % d’entre elles par plus de 4 heures de tâches domestiques supplémentaires.

Les femmes ont donc été particulièrement exposées aux risques face à la crise sanitaire, comme le montre les conclusions de l’enquête de l’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens de la CGT publiée le 5 mai dernier sur les conditions de travail et l’exercice de la responsabilité professionnelle durant le confinement (34 000 réponses, tous statuts et secteurs professionnels y compris 60 % d’individus non syndiqués).

 

 

Image article the Conversation Covid

Restez informés


À propos

Voir aussi