#Égalité professionnelle femmes-hommes

25 novembre : la CGT mobilise en ligne contre les violences sexistes et sexuelles

Temps de lecture : 2 minutes

À l’occasion de la journée internationale de mobilisation et de lutte du 25 novembre pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, la CGT portera plusieurs initiatives

25 NOVEMBRE : Mobilisation sur les lieux de travail

La CGT appelle à l’organisation d’initiatives sur les lieux de travail le 25 novembre pour interpeller le patronat et gagner immédiatement la mise en place de mesures de prévention des violences et de protection des victimes.

Pour ces initiatives, la CGT met à disposition :

– Une heure d’information syndicale en facebook live, sur la question des violences sexistes et sexuelles au travail (Que faire si on est victime ou témoin ? Quelles sont les revendications de la CGT…). Cette heure d’info syndicale sera diffusée le 25 novembre à 15h40 lien sur l’événement Facebook https://www.facebook.com/ConfederationGeneraleTravail/

 

Les femmes continuent d’occuper majoritairement les temps partiels, les bas salaires et les métiers peu reconnus

À diplôme égal, au même niveau de démarrage de carrière, jeunes femmes et hommes sont embauchés avec possiblement un écart différentiel de salaire pouvant aller jusqu’à 30 %.

Le travail salarié des femmes est encore trop souvent considéré comme second, après celui du mari, ou du compagnon, la rémunération des femmes constituant un salaire d’appoint, un supplément pour le ménage.

Les risques et sources de la violence sexuelle et sexiste durant ces derniers mois ont été multiples

Les moyens sont en constante diminution depuis vingt ans, malgré un discours dominant marqué par l’empathie peu en prise avec le réel d’une majorité des femmes  dans les couches les plus populaires, vulnérables, précaires, monoparentales, sans papiers, etc., qui réalisent cependant une partie significative du travail indispensable pendant la crise pandémique.

Pour éliminer des violences à l’égard des femmes en France la CGT se mobilise et met en place plusieurs initiatives organisées.

Demandons la ratification de la convention 190 de l’OIT

Ce 21 novembre, interpellons le gouvernement français pour la ratification de la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail contre les violences et le harcèlement.  

Il y a un an, les syndicats ont gagné la première loi mondiale contre les violences et le harcèlement dans le monde du travail. La convention 190 de l’OIT, pour qu’elle s’applique, doit être ratifiée par les pays.

L’Uruguay, les Fidji et l’Argentine viennent de le faire. La France s’y était engagée, pourtant, elle n’a toujours rien engagé…

 

21 novembre : la CGT se mobilise en ligne contre les violences

– 15h30 : Interpellation d’Elisabeth Borne et d’Emmanuel Macron pour ratifier la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail contre le harcèlement et les violences au travail.

– 17h00 : Live Instagram avec Sophie BINET, dirigeante CGT, sur les violences sexistes et sexuelles au travail.

 

 

À propos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *