Étude APEC sur le télétravail des cadres en temps de crise

laptop on brown wooden table

Pour en savoir plus


Temps de lecture : 2 minutes

Via APEC.fr

Cette étude repose sur plusieurs sources de données : une analyse documentaire des principales études de référence publiées sur le sujet au cours des trois dernières années ; deux enquêtes en ligne réalisées auprès d’échantillons de cadres : la première, en février-mars 2020, avant le premier confinement et la seconde, en septembre-octobre 2020, entre le premier et le second confinement ; l’analyse des offres d’emploi cadre publiées sur apec.fr de janvier 2017 à juin 2020. 

POINTS CLÉS

  • L’urgence sanitaire a provoqué un changement d’échelle et de nature du télétravail des cadres
    • Le télétravail s’est transformé du jour au lendemain d’une pratique occasionnelle en une modalité de travail à part entière : 53 % des cadres télétravaillaient toujours de façon régulière en septembre 2020.
    • Le management à distance concerne à présent une part importante des équipes : 36 % des cadres managers avaient une majorité de télétravailleurs au sein de leur équipe au mois de septembre 2020.
    • Cadres et managers se sont emparés des outils collaboratifs : 65 % des cadres en télétravail ont interagi par ce biais avec leur manager pendant le premier confinement (contre 43 % auparavant).
       
  • Cette expérience a donné aux cadres l’envie de combiner présentiel et travail à distance
    • Le travail confiné a révélé aux cadres le risque d’isolement et le besoin d’un environnement adapté pour télétravailler dans de bonnes conditions.
    • Pour autant, 83 % d’entre eux souhaitent télétravailler à l’avenir, le plus souvent deux à trois jours par semaine. Ils aspirent ainsi à un modèle hybride, mêlant télétravail et présentiel, escomptant gagner par ce biais en temps et en sérénité.
    • La possibilité de télétravailler constitue désormais un critère important pour 69 % des cadres dans le choix d’une entreprise, notamment pour les plus jeunes.
       
  • Pour s’installer durablement, le télétravail devra faire ses preuves hors contexte de crise
    • Le télétravail doit encore convaincre qu’il n’améliore pas seulement la qualité de vie et la concentration des individus, mais qu’il est source d’efficacité collective.
    • Travailler à distance suscite des besoins de formation, exprimés par 62 % des cadres, 68 % des cadres managers et 74 % dans des fonctions RH.

89 % des cadres managers ont conscience de devoir contribuer à cette évolution des modes de travail. Pour ce faire, ils considèrent qu’il leur faudra s’appuyer sur deux piliers : la communication et la confiance.

 

Télétravail  : un mini-site dédié avec tous les outils de campagne et propositions CGT

Restez informés


À propos

Pièces-jointes :
Teletravail-cadres-temps-de-crise.pdf Télécharger

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *