La CGT de l’Enseignement Supérieur tient un congrès en visio

visio mac ordi zoom

Pour en savoir plus


Temps de lecture : 2 minutes

Le syndicalisme n’est pas confiné !
La CGT FERC Sup est l’union nationale des syndicats CGT des établissements d’enseignements supérieurs et de recherche, universités, grandes écoles, grands établissements… Du 16 au 20 novembre 2020 s’est tenu son congrès rassemblant une centaine de congressistes.

Il devait à l’origine se tenir du 11 au 15 mai à Obernai, mais il a dû être repoussé en novembre en raison de l’épidémie de Covid-19 et du premier confinement.

Plutôt que de le repousser une seconde fois, la direction de la CGT FERC Sup a décidé de le maintenir malgré le second confinement, mais en utilisant les outils de visio conférence.

Une première pour une organisation dans le champ fédéral de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture de la CGT 

Cette décision n’a pas été prise de gaîté de cœur, la fraternité et les échanges directs entre camarades sont, et restent, des éléments essentiels des congrès à la CGT.

C’est pourquoi ce congrès a réduit son périmètre à l’adoption des bilans d’activité et financier, à une modification de nos statuts, à un débat sur l’actualité et à l’élection d’une nouvelle direction. Il sera complété par un congrès extraordinaire dans un format classique dès que la situation sanitaire permettra de le faire en toute sécurité.

 Nécessité fait loi !

L’action de la CGT ne se laisse pas arrêter, ni par l’épidémie, ni par le confinement, ni par les mesures du gouvernement qui cherche pourtant à entraver l’action syndicale en s’en prenant aux libertés fondamentales et en limitant outrageusement les libertés de mouvement. Sa frénésie technocratique dépasse largement ce que la situation sanitaire exigerait…

Une équipe de 7 personne a assuré l’organisation technique de ce congrès pour utiliser au mieux les outils numériques à disposition. De l’avis des congressistes, l’organisation a permis d’assurer l’expression de toutes et tous, avec une fluidité remarquable des débats et la sécurité des votes.

La CGT Ferc Sup espère que ce premier congrès en visio sera également le dernier, sans pour autant s’interdire d’utiliser les techniques et les méthodes déployées à cette occasion pour faire vivre et dynamiser la démocratie syndicale.

Le congrès a élu un nouveau bureau national ainsi qu’une nouvelle commission financière de contrôle. Le bureau national a élu un secrétariat permanent de sept personnes, une nouvelle administratrice et une administratrice adjointe. Jean-Marc NICOLAS, du syndicat CGT FERC Sup de l’université de Lille, a été élu Secrétaire général de l’Union nationale.

Restez informés


À propos

Pièces-jointes :
communique_congres-1.pdf Télécharger

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *