[Podcast Ép. 48] Billet 🔊 : Climat : les syndicats sont Ă  Glasgow

Pour en savoir plus


Temps de lecture : 4 minutes

Il n’est plus besoin des grandes formules du genre « la maison brĂ»le Â» ou bien « il est minuit moins une Â» pour comprendre l’urgence de dĂ©cisions politiques, Ă©conomiques et sociales pour lutter contre le rĂ©chauffement climatique.

 

 

Le climato-scepticisme n’est plus vraiment Ă  la mode tant la nature s’est chargĂ©e ces derniers mois de nous rappeler dramatiquement que la Terre se rĂ©chauffe, que les phĂ©nomènes s’emballent avec des effets domino.

Dès lors, des responsabilitĂ©s historiques pèsent sur les dirigeants de la planète rĂ©unis pour la COP 26 Ă  Glasgow. Sont-ils prĂŞts Ă  remettre en cause un modèle Ă©conomique, le capitalisme mondialisĂ© qui se rĂ©vèle dans cette crise climatique comme dans les autres socialement injuste, Ă©conomiquement inefficace et insoutenable d’un point de vue Ă©cologique ? Évidemment pas. Et c’est pourquoi aux cotĂ©s des mouvements Ă©cologistes, altermondialistes, les syndicats du monde entier se sont emparĂ©s de la question climatique au niveau mondial. Ainsi, lors de la COP21, ils avaient obtenu que les gouvernements s’engagent Ă  promouvoir le travail dĂ©cent, les emplois de qualitĂ©, ainsi qu’à soutenir les travailleurs par des stratĂ©gies de transition juste. On voit ce qu’il en a Ă©tĂ© dans notre pays.

Le bilan environnemental du quinquennat Macron est tristement Ă©loquent. Après la crise des Gilets jaunes qui avait rĂ©vĂ©lĂ© les risques d’une transition Ă©nergĂ©tique socialement injuste, Jupiter s’est assis sur les recommandations de la convention citoyenne pour le climat qu’il avait lui-mĂŞme convoquĂ©. Pour ĂŞtre tout Ă  fait juste, les Ă©missions de gaz Ă  effet de serre ont baissĂ© en 2020 dans notre pays… grâce au confinement.

Depuis la COP 21, toutes les donnĂ©es du problème sont sur la table de cette nouvelle session de Glasgow. Et cette fois les organisations de travailleuses et travailleurs de la ConfĂ©dĂ©ration syndicale internationale, de la ConfĂ©dĂ©ration europĂ©enne des syndicats, d’IndustriAll global union, de 140 organisations syndicales et ONG issues de 50 pays se sont prĂ©parĂ©es Ă  cette COP 26 depuis des mois Ă  l’initiative de la CGT qui a impulsĂ© et co-organisĂ© le forum international des transitions sociales et environnementales, en juin dernier. Elles ont fait le voyage Ă  Glasgow porteuses d’une plateforme en six grands axes validĂ©s dans un appel commun.

Les syndicats y exigent notamment d’inclure les travailleurs dans les processus de dĂ©cision car ils sont les mieux placĂ©s pour rĂ©flĂ©chir Ă  la construction de plans de transitions Ă©cologiques et sociales ; dĂ©fendre la propriĂ©tĂ© publique des ressources et de l’énergie ; la maĂ®trise publique des productions et activitĂ©s impactant l’environnement, mais aussi un renouveau dĂ©mocratique.

L’enjeu pour les syndicats c’est d’obliger les directions d’entreprise Ă  anticiper les mutations pour ne pas les subir. C’est de crĂ©er les conditions du retour des productions dĂ©localisĂ©es et d’Ă©viter les dĂ©localisations. RĂ©orienter l’industrie, la finance vers des productions dĂ©carbonĂ©es. Faire en sorte que l’environnement, le climat, le social ne soient plus considĂ©rĂ©s comme des externalitĂ©s dont il convient de se dĂ©faire sur des pays du Sud par exemple. Et pour cela gagner notamment pour l’encadrement le droit de refus et d’alternative aux stratĂ©gies climato-nuisibles. Et gagner aussi une vraie protection pour les lanceurs d’alerte. Car le climat est une affaire trop sĂ©rieuse pour le laisser Ă  la seule main des actionnaires et des gouvernements nĂ©olibĂ©raux.

 

Par FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

Notre billet audio de la semaine est Ă©galement Ă  retrouver sur Notre blog mediapart

Depuis fĂ©vrier 2020 vous pouvez vous abonner à Cadres Infos, le podcast des IngĂ©s Cadres Techs CGT, produit par l’Ugict CGT sur :

http://ugict.cgt.fr/arte

http://ugict.cgt.fr/spotify

http://ugict.cgt.fr/deezer 

http://ugict.cgt.fr/apple

Restez informés


Ă€ propos

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *